English | Nederlands | Français
Grand admirateur d’Aristide Maillol et de Charles Leplae, Halil FAÏK voue un véritable culte à la femme, qu’il idéalise avec grâce et une sensualité discrète. Ses bronzes et ses terres cuites sont d’une délicatesse émouvante, par la fluidité de leurs formes et la finesse de leurs visages et la profondeur de leurs regards. Une œuvre extraordinairement élégante et intemporelle !
Halil FAÏK, naquit à Anderlecht en 1940, de parents belgo-chypriotes. Professeur d’histoire et de français à Bruxelles, il peignait et sculptait en amateur, et ce n’est qu’après 1990 qu’il produisit ses premiers bronzes et les exposa, plébiscité par des amateurs d’art, à Bruxelles, Anvers, Namur et Gand. A partir de 2003, sa renommée s’internationalise, avec Paris, Saint-Denis de la Réunion, Palm-Beach, Carmel, s’Hertogenbos…